dr. Dorin Dragoş

Chaque plante guérissante est un rayon
vers l'éveil de l'âme et vers la redecouverte de l'essence.

Phytothérapie psychocausale


Allez à la page:

d’Accueil  Causes psychoémotionnelles des maladies  Phytothérapie psychocausale 

Noisetier Noyer Oeillet d’Inde Origan Ortie royale Ortie blanche Oseille de Guinée Oseille, oseille-épinards

Noisetier

Coryli folium — les feuilles de l’espèce Corylus avellana L. fam. Betulaceae

Alun
Les feuilles contiennent de la miricétine, des leucoanthocyans, des acides polyphénolcarboxiliques (acide chlorogénique), myrhicitrin, quercetrine, bétuline, huile essentielle, glucides, substances minérales.

Les actions vasoconstrictrices, antihémorragique, antibactérienne, antiinflamatoire, antioedémathose, cicatrisante rendent les feuilles de noisetier utiles dans les affections veineuses ( hémorroïdes, varices, oedèmes par l’insuffisence veineuse chronique ) et dans les hémorragies internes légères (surtout de cause veineuse).
En applications externes, les feuilles de noisetier sont utiles dans les affections cutanées vasculaires erythrocianose des membres inférieurs), inflamlatoires eczémas, ulcérations, impétigo et d’autres infections cutanées ) ou mixtes périphlébite).

Vous pouvez trouver des détails ici…
  
Revenez à la page de phytothérapie
  
Revenez au commencement de la page

Noyer

Juglandis folium — les feuilles de l’espèce Juglans regia L., fam. Juglandaceae .

Nuc
Les feuilles en contiennent tanin (4–5%), acide galique, acide élagique, inositol, juglone, α- et β-hydroxyjuglone, de petites quantités d’huile essentielle, vitamine C, tyrosine.

Par l’action astringente, les feuilles de noisier empèchent la perte de fluides vitaux: antigalactagogues; hémostatiques (utiles en hémorragies ); antisudorifiques (elles réduisent la sudation excessive ); antidiarrhéiques (elles sont recommandées en diarrhée de diverses causes, inclusivement infectieuses: entérocolites etc.).
Calmantes, cicatrisantes, émolientes, elles atténuent l’inflammation des muqueuses et de la peau. En plus, elle sont bactériostatiqus ou même bactéricides. Elles sont utiles dans le traitement des eczémas.
Comme dépuratives, elles facilitent l’élimination des diverses toxines, subtiles et grossières, et aussi des divers intrus, ayant un corps matériel propre ou constitué des cellules de l’organisme — d’où leur utilité en lithiase urinaire, en intoxications avec du mercure, contre les oxiures et les ascaris et, comme antimitotiques, dans le traitement du cancère.
Hypoglicémiantes, les feuilles de noisier sont recommandées dans le diabète sucré.
Par l’action dépurative, elles sont utiles dans les affections rhumatismales.
Étant tonique–amères et stomachiques, elles sont utiles en dyspepsies.
Elles sont légèrement hypotensives.
Elles sont recommandées en rachitisme, convalescence, cachexie.

Vous pouvez trouver des détails ici…
  
Revenez à la page de phytothérapie
  
Revenez au commencement de la page

Oeillet d’Inde

Tagetes flos — les fleurs de l’espèce Tagetes patula L., fam. Asteraceae .

Craite
Ils contiennent des caroténoïdes, des flavones spécifiques (patulétine, patulétrine, quercétagétine, quercétagétrine), de l’huile essentielle (40% tagétone, 22% linalool libre et 13–14% estérifié, limonen, ocimen). Parmis les caroténoïdes prédomine l’héléniène (0,01–1,45%), accompagnée de α- et β-carotène, violaxantine, rubixantinépoxyde, phytoène, flavoxantine, licopine, rubichrome.

Échauffants, nourrissants, avec un goût légèrement amer–douceâtre, ils sont antiinflammatoires et cicatrisants . L’héléniène intervient dans la biochimie et la fonction des pigments photosensibles rétiniens, accroissant leur biosynthèse et améliorrant, de la sorte, l’accommodation à la vue nocturne de l’oeil normal; les oeillets d’Inde sont employés pour la cécité nocturne et diurne de diverses causes: rétinite pigmentée etc., améliorant la vue.
Ils sont vermifuges (grâce à la tagétone) et purgatifs.

Vous pouvez trouver des détails ici…
  
Revenez à la page de phytothérapie
  
Revenez au commencement de la page

Origan

Origani herba — les parties aériennes de l’espèce Origanum vulgare L., fam. Lamiaceae .

Sovarv
Il contient huile essentielle (constituents principaux: phénols monoterpéniques, en premier rang carvacrol; phénol méthyl–éthers ş.a.), tanins, flavones, anthocyanes, triterpènes pentacycliques (acide ursolique et oléanolique), acide caféique, substances amères, sels minéraux.

L’origan est utilisé pour les troubles fonctionnels, mais aussi pour les affections organiques (surtout infectieuses) de tous les trois tractus de l’organisme: respiratoire, digestif, urogénital . L’origan a un effet tonique général, imprimé par les phénols monoterpéniques (composés avec une action électropositivante).
Il a effet diurétique — il est utilisé en affections urinaires: coliques rénales, le plus souvent satellites d’une lithiase rénale.
Il a effet antispasmodique (respiratoire, digestif, urinaire ) et sédatif sur le système nerveux central, particulièrement sur les centres respiratoires du tronc cérébral; c’est pour cela qu’il est utilisé dans les états de nervosité, inclusivement associés aux troubles somatoformes respiratoires ( toux psychogène, toux spasmodique, asthme bronchique ) ou digestifs (diverses variantes de dyspepsie fonctionnelle et de colôn irritable).
L’origan a effet antiseptique, son huile essentielle étant l’une des plus importantes antiinfectieuses, utiliées dans les maladies respiratoires ( rhinites, pharyngites, otites, amygdalites, viroses, toux persistente, bronchites, maladies aiguës infectieuses de l’asthme), digestives ( entérocolites ) et urogénitales ( infections urinaires ); l’amplification du feu digestif se traduit par l’effet stomachique, qui le rend utile dans les affections digestives: symptômes dyspeptiques, troubles de motilité digestive, gastrites, coliques, colopathies spasmodiques, colopathies de fermentation, colopathies de putréfaction; en plus, il peut améliorer les maux de dents.
Certaines sourses mentionnent son utilisation en applications locales comme émolient, antiprurigineux ou trophique–protecteur au niveau cutané.

Vous pouvez trouver des détails ici…
  
Revenez à la page de phytothérapie
  
Revenez au commencement de la page

Orpin reprise (herbe à la coupure)

Sedi telephii folium — les feuilles de l’espèce Sedum telephium , ssp. maximum (L.) Kirschl., fam. Crassulaceae .

IarbaGrasa
On n’a pas trouvé d’informations sur la composition chimique de la plante.

Nourrissante, elle est astringente, mais a aussi une nuance vaguent dulceâtre dans le goût. On lui attribue une action tonique.
Ses rhisomes ont été employés dans le traitement du cancer, tout en déterminant la diminution en dimensions de la tumeure.
Les feuilles auraient des effets vulnéraires, antiseptiques et cicatrisantes, étant utiles, en applications externes, pour les hémorroïdes, blessures, blûrures, même pour l’enlèvement des durillons et la croissance des cheveux.
En application locale sous forme de cataplasmes,les feuilles seraient utiles en cas de paralisies/parèses des nerfs périfériques.

Vous pouvez trouver des détails ici…
  
Revenez à la page de phytothérapie
  
Revenez au commencement de la page

Ortie blanche (grande ortie blanche, lamier blanc)

Lamii albi herba — les parties aériennes fleuries de l’espèce Lamium album L., fam. Lamiaceae .

UrzicaMoartaAlba
Elle contient iridoïdes (dominante est la lamioside), mucilages, flavonoïdes, saponines, tanin, huile essentielle, acides polyphénol–carboxyliques (acide rosmarinique), amines biogènes (histamine, tyramine, méthylamine), glicosides, les vitamines C et K, caroténoïdes, sels minéraux (surtout de potassium). Certaines sourses mentionnent la présence des alcaloïdes.

L’action conjuguée sur l’eau et l’éther se reflète dans les principaux deux effets pharmacodynamiques de la plante: le diurétique (résultat de la synergie entre les flavones, triterpènes et sels de potassium) l’astringent (par les tanins; y sont inclues aussi les actions antidiarrhéique et vasoconstrictrice, à la dernière contribuant également la tiramine; elle est utile en: varices, troubles de ménopause, métrorragies).
Elle est dépurative, et les mucilages lui donnent des propriétés émolientes.
Elle a une action expectorante, grâce aux saponines.
Elle est recommandée en affections urinaires: piélonéphrites, cystites.
Elle est utile en affections génitales ( hypertrophie benigne de prostate, leucorrhée ) et urinaires.
La plante a un léger effet sédatif, étant utile en insomnies et pour les états de nervosité des femmes pendant la ménopause.
Elle est cicatrisante par les tanins et les caroténoïdes.
Elle est employée en affections digestives: gastrites, entérocolites.
Elle est antiinflammatoire par la lamioside.
Elle est recommandée dans les affections articulaires, particulièrement, en goutte.
Elle est employée en affections respiratoires: bronchites.
Elle est recommandée en affections cutanées: plaies, ulcérations, inclusivement ulcère variqueux, furonculose.

Vous pouvez trouver des détails ici…
  
Revenez à la page de phytothérapie
  
Revenez au commencement de la page

Oseille de Guinée (roselle)

les calices de l'espèce Hibiscus sabdariffa L., fam. Malvaceae .

Hibiscussabdariffa
La plante contient des anthocyanes, des substances nutritives (surtout des aminoacides, substances minérales, moins de lipides), de la vitamine C.

Le goût aigre est dû au contenu en vitamine C. La plante est employée dans le traitement du scorbut, en avitaminoses, dans les états de convalescence, dans les états d’inflammation chronique.
Elle est antifébrile.
Elle a effet antiseptique / antibactérien; on l’emploie pour la purification de l’eau potable, à côté de l’effet désinfectant, ayant aussi la capacité de précipiter les impuretés — avec l’unique incovénient que le pigment anthocyanique s’extrait dans l’eau et lui imprime une couleur rougeâtre.
Elle a une action tonique digestive. Diurétique, elle stimule la fonction de l’appareil urinaire.
Les anthocyanes ont des effets antioxydants.
Antihypertensive, elle est employée dans le traitement de l’hypertension, ayant efficience comparable avec le captoprile.

Vous pouvez trouver des détails ici…
  
Revenez à la page de phytothérapie
  
Revenez au commencement de la page

Oseille (oseille-épinards)

Rumicis patientiae folium — les feuilles de l’espèce Rumex patientia L., fam. Polygonaceae .

Stevie
Les feuilles de rumex contiennent antraquinones (crysophanol, émodol), tanins, vitamine C, sels minéraux (de Ca, K, Fe, Mg), acides organiques (tartrique, oxalique).

Rechauffant et purificateur il est en même temps laxatif et astringent.
Les antraquinones lui impriment des propriétés laxatives / purgatives.
Par les tanins, il est astringent, cicatrisant, hémostatique, antiseptique, tonique (pour les tissus pariétaux, tant musculaires, qu’épithéliaux), étant recommandé quand sont affaiblies les structures de résistence (la musculature de la paroi abdominale — hernie — ou des organes internes: utérus, tube digestif) ou les structures de défense/isolation face à l’environnement: quand les barrières épithéliales sont lésées, avec l’apparition des solutions de continuité ( ulcérations, blessures), hémorragies, inflammations (respiratoires, digestives, urogénitales), inclusivement de cause infectieuse. Comme astringent et antiseptique, il est utile en affections cutanées: staphylococcie, impétigo, érisipèle, abcès, plaies.
Il est utile en ménométrorragies.
Il est recommandé en diabète; étant purgatif, il est utile dans l’atonie colonique, génératrice de constipation.
Il est utile en vulvovaginites, leucorrhée.
Le rumex est diurétique, purgatif, dépuratif.
Il est recommandé en hémoptysies, laryngites.
Il est utile en entérocolites, hémorroïdes.
Il est utile dans les affections gastroduodénales, tant comme astringent (en ulcère gastrique et en ulcère duodénal), que stomachique et antiémétique (dans l’atonie gastrique, manifestée par la sensation de lourdeur dans l’estomac, nausée et vomissements).
Par son effet tonique hépatique, il est utile en affections hépatiques: hépatite, insuffisance hépatique.
Étant reminéralisant, tonique, le rumex est utile en scrofule, tuberculose, scorbut.

Vous pouvez trouver des détails ici…
  
Revenez à la page de phytothérapie
  
Revenez au commencement de la page

Submit Your Site SmartNetBook.ro

dr Dorin Dragos, Dorin Dragos, la médecine psychocausale, médecine naturelle, médecine naturiste, plantes médicinales, phytothérapie, traitement naturiste, traitement naturel, traitements naturistes, traitements naturels, guérison naturelle